Sommaire

Soigner un abcès dentaire

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L’abcès dentaire est une poche de bactéries remplie de pus et localisée dans la gencive.

Il a toujours une cause bucco-dentaire bien précise, un foyer d'infection localisé dans une dent cariée, une parodontite, une gingivite, une dent de sagesse incluse. Votre corps, pour se défendre, essaie alors d'enfermer ce foyer de bactéries en fabriquant un petit sac qui est extensible. Si la population de bactéries augmente ainsi que leur production de pus, fait de cellules mortes, la taille du sac s'accroît aussi. Elle peut gonfler jusqu’à déformer le visage et générer des douleurs insupportables avec de la fièvre. C'est un foyer d'infection qu’il faut éradiquer au plus vite.

Voici comment soigner un abcès dentaire.

 

 

Zoom sur l'abcès dentaire : causes et risques

Les causes possibles d'un abcès dentaire

  • La dent de sagesse est la cause numéro 1 de l’abcès dentaire. Cette dernière molaire du fond n'a souvent pas de place sur nos mâchoires trop petites. Elle se coince dans l'os contre la deuxième molaire du fond et perce la gencive, ce qui crée un petit espace vide où s'entassent des aliments. De manière silencieuse, invisible, cette bouillie alimentaire nourrit une colonie de bactéries qui carient les deux dents et attaquent l’os. Très proche du nerf de la mâchoire et des ganglions, ce type d'abcès a une expansion spectaculaire : le cou, la joue et toute la moitié du visage du côté de la dent touchée sont concernés. C'est pourquoi il est recommandé d'extraire préventivement les dents de sagesse incluses lorsqu’elles sont repérées à la radiologie.
  • La racine d’une dent dévitalisée, un implant dentaire ou une couronne mal ajustés, une dent cariée depuis longtemps et restée sans soin par négligence peuvent être le foyer d’une colonisation bactérienne profonde dans l’os des mâchoires. Souvent, une fistule naturelle a permis de vider régulièrement l’abcès de son pus dans la bouche sans que vous vous en rendiez compte et ceci pendant longtemps. Puis, un jour, elle s'est bouchée et c'est l'abcès, visible, douloureux.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • La dent de lait est fréquemment la cause d'un petit abcès dentaire. L’enfant sent une boule qui va et vient, il appuie avec sa langue dessus et l’abcès se vide. Ces abcès sont récidivants mais ne sont généralement pas très virulents.
  • L’infection du nerf dentaire d'une dent vivante peut migrer vers la racine. L'os en dessous est alors contaminé et le pus ne peut pas s’écouler. Il s’accumule comme dans un petit sac qui grossit sous la gencive. Ceci est extrêmement douloureux. Il faut ouvrir la dent au plus vite, sous antibiotiques.
  • Une parodontite peut créer des poches gingivales enfermées dans l'os.
  • L'inclusion d'un élément externe dans la gencive peut entraîner la formation d’un kyste et à la longue créer un abcès avec son pus.
  • Il existe aussi des abcès qui paraissent dentaires mais qui ont des origines différentes, souvent dans les tissus environnants, dans la bouche ou les glandes salivaires.

Les risques de l'abcès dentaire

  • Certains abcès dentaires sont petits et chroniques. C'est souvent le cas des dents de lait, cariées mais prêtes à tomber. Peu gênants, ils se présentent comme une petite boule rose palpable avec la langue, une fistule. Cette dernière peut être éloignée de la dent en cause et se vide automatiquement de son pus dans la bouche.
  • D’autres sont plus graves. Le liquide purulent peut se répandre dans les profondeurs par les circuits lymphatiques : c’est la cellulite, ou phlegmon, qui déforme le visage. Si l'infection gagne le réseau de ganglions lymphatiques de la face, le traitement en sera retardé et cela pourrait même créer une pathologie générale.

Dans le premier cas, l’abcès dentaire est anodin, chronique et peut attendre, tandis que le deuxième cas signale une infection interne profonde, avec des symptômes pouvant se généraliser et exigeant une intervention immédiate pour stopper le phénomène, puis des traitements dentaires de longue envergure.

Lire l'article Ooreka

1. Reconnaître les symptômes de l'abcès dentaire

Vous devez détecter les symptômes d'un abcès dentaire au plus vite car ce sont les symptômes accompagnant l’abcès qui compliquent la résolution du problème. Si ceux-ci sont trop généraux, il faut d'abord s'en occuper avant de pouvoir trouver et soigner la véritable cause de votre abcès dentaire. Il est donc important de ne pas laisser le temps aux symptômes généraux de s’installer.

Parmi les signes, vous trouverez toutes les possibilités suivantes :

  • induration et gonflement anormal palpable par la langue, d’abord de petite taille mais toujours gênant, pouvant s’étendre à tout un côté de la bouche ;
  • douleur localisée à la dent, à la mastication, mais aussi possiblement étendue à toute la face, à cause des connexions nerveuses ;
  • rougeur, tuméfaction locale près d’une dent sur la gencive ou bien étendue à toute la joue ou au cou. La rougeur peut devenir visible depuis la joue et créer une grosse boule en quelques heures ;
  • petite perle de suppuration blanchâtre sur la zone gonflée signalant que le pus s’écoule dans la bouche ou depuis la joue, comme un bouton ;
  • mauvais goût dans la bouche lié au pus et au saignement de la zone turgescente qui se mélange à la salive ;
  • sensibilité exacerbée aux températures, froides et chaudes, autres que celle de la bouche ;
  • déglutition gênée: avaler ou boire devient difficile, même douloureux, si les ganglions du dessous de la langue sont atteints par l’infection ;
  • sommeil perturbé, voire impossible si le gonflement est volumineux là où la dent est encore avec son nerf ;
  • maux de tête ;
  • fatigue générale ;
  • fièvre pouvant monter rapidement et au-delà de 39 °C.

2. Soulagez la douleur et le gonflement de l'abcès dentaire

La douleur d'un abcès est compressive sous l'effet mécanique de la pression, il faut donc essayer de diminuer le gonflement :

  • Commencez par un bain de bouche antiseptique buccal et un gargarisme. Une antibiothérapie et des anti-inflammatoires seront prescrits par le médecin ou le chirurgien-dentiste.

Vous pouvez également réaliser un bain de bouche naturel à base de thé vert contenant 1 % de tanin à raison de 15 ml pendant 1 minute et 2 fois par jour. Cette préparation est aussi efficace qu'un bain de bouche à base de chlorhexidine pour lutter contre l’inflammation (effet anti-inflammatoire équivalent).

Dans le même ordre d’idée, les bains de bouche à l'huile de sésame ou à l’huile de coco (très en vogue aux États-Unis) ont eux aussi une efficacité comparable aux bains de bouche classiques, mais sans les désordres que cela occasionne sur la flore buccale et sans la moindre toxicité.

Autre possibilité encore, réaliser un bain de bouche antidouleur avec, dans un flacon de 10 ml : 10 gouttes d’HE d’arbre à thé, 10 gouttes d’HE de laurier noble, de la teinture mère de Calendula. Prélevez une cuillerée à café de cette préparation et mélangez-la à un demi-verre d’eau pour effectuer un bain de bouche que vous renouvellerez trois ou quatre fois par jour.

Lire l'article Ooreka
  • Baignez l’abcès avec de l’eau tiédie et salée pour décongestionner et assainir, et donc diminuer la tension.
  • Badigeonnez l'abcès avec une compresse humide ou la pulpe de votre doigt propre, préalablement trempée dans du bain de bouche. Du pus peut s'écouler, ce qui vous soulagera le temps d'obtenir un rendez-vous chez le chirurgien-dentiste (même en urgence le délai d’attente moyen est de 8 jours). Adaptez le massage en fonction de votre douleur.
  • Versez une goutte d’huile essentielle de laurier noble sur un coton-tige et appliquez sur l’abcès. Renouvelez l’opération 5 à 6 fois par jour pendant 48 heures, en attendant votre rendez-vous.
  • Si vous avez la joue déformée et chaude, appliquez une poche en plastique avec des glaçons en la tenant contre la zone concernée, cela vous soulagera momentanément le temps d’arriver chez le chirurgien-dentiste.
  • Prenez des antalgiques vendus sans ordonnance en pharmacie, type paracétamol.
  • Il existe aussi des crèmes anesthésiques vendues en pharmacie mais elles sont de peu de recours.
  • Décongestionnez : posez un emplâtre à l’argile pour drainer naturellement pendant la nuit si vous ne pouvez pas vous rendre aux urgences.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Évitez de toucher les dents qui se trouvent dans la zone douloureuse et de mastiquer dessus.

3. Prenez rendez-vous rapidement avec votre chirurgien-dentiste

Une image radiologique lui permettra d’obtenir un état des lieux de votre abcès et surtout de connaître la cause probable de celui-ci.

  • Si la dent est vivante (encore avec son nerf), il tentera une anesthésie locale, à distance de l’abcès.
  • Si l'anesthésie a un effet, il ouvrira la dent responsable ou enlèvera la couronne qui ferme l'abcès, pour drainer le pus.
  • Il incisera éventuellement l'abcès.
  • Il diminuera la hauteur de la dent afin qu’elle ne touche pas les autres en mangeant.
  • Il prescrira en première intention les médicaments nécessaires pour refroidir l’abcès avant d'intervenir.
  • Il extraira la dent si le foyer infectieux est inaccessible en superficie ou si la dent est dégradée.

Le but des soins est toujours de drainer, d’assainir en nettoyant et de reconstruire de telle sorte qu’il ne reste plus de niches propices au logement et au développement des bactéries responsables de la suppuration organique.

Matériel nécessaire pour soigner un abcès dentaire

Imprimer
Antalgiques (paracétamol)

Antalgiques (paracétamol)

À partir de 1,90 €

Argile verte

Argile verte

5 € le kilo

Bain de bouche

Bain de bouche

À partir de 3 €

Compresse

Compresse

À partir de 3 €

Poche de glace

Poche de glace

20 €