Sommaire

La plaque dentaire est la principale cause des caries. C'est également elle qui, en se calcifiant, constitue le tartre. Cet enduit collant de couleur blanche se dépose à la surface des dents et des gencives. Constituée essentiellement de bactéries, cette substance va s'accumuler sur les dents. La plaque dentaire peut facilement être évitée et éliminée en procédant à un brossage régulier des dents.

Origines de la plaque dentaire

La plaque dentaire est composée de protéines salivaires (amylase), de sucres, d'acides, de bactéries et des toxines qu'elles sécrètent.

  • Ces différentes substances vont se déposer sur les dents et former une première pellicule (PEA pour pellicule exogène acquise) sur laquelle vont se développer des bactéries. En proliférant, ces bactéries vont permettre à une autre série de bactéries de se fixer sur elles par des mécanismes d'adhérence interbactériens.
  • Cet amalgame bactérien va peu à peu se densifier et se développer en devenant progressivement plus résistant et plus important. 

Si cette évolution se poursuit, la plaque dentaire va se minéraliser et finalement donner naissance au tartre.

Plaque dentaire : conséquences

C'est la plaque dentaire qui est à l'origine de la grande majorité des atteintes des tissus parodontaux :

  • cément ;
  • ligament ;
  • os alvéolaire ;
  • gencive.
Lire l'article Ooreka

Le système immunitaire va réagir à l'invasion bactérienne et entraîner une inflammation que l'on connaît sous le nom de gingivite. En l'absence de traitement, cette inflammation de la gencive peut se compliquer en parodontite.

Par la suite, si rien n'est fait, cet état inflammatoire chronique va provoquer un épuisement immunitaire et les toxines vont se disséminer dans tout l'organisme. Les conséquences peuvent être graves avec des prédispositions au diabète, aux infarctus ou encore à la maladie d'Alzheimer (entre autres). On comprend donc à quel point il est judicieux de dire qu'en soignant ses gencives, on sauve sa vie.

Lutter contre la plaque dentaire

Le plus simple pour lutter contre la plaque dentaire et éviter qu'elle ne se change en tartre est d'adopter une hygiène bucco-dentaire rigoureuse.

Cela passe par :

  • un brossage :
    • régulier, c'est-à-dire deux fois par jour minimum, en particulier le soir, ou après chaque repas (il est recommandé de ne pas se brosser les dents juste après le repas mais une demi-heure après),
    • de trois minutes au moins,
    • avec une brosse à dent aux poils souples ou médiums (les durs ont tendance à abîmer l'émail mais attention aux poils trop souples qui étalent la plaque dentaire sans l'éliminer) ;
  • l'emploi de fil dentaire ou de brossettes pour nettoyer les faces latérales des dents (les brossettes sont à utiliser dans les espaces interdentaires suffisamment larges) ;
  • un brossage de langue (avec une brosse dédiée ou avec sa brosse à dents) afin d'éliminer les peaux mortes et les bactéries qui participent à la formation de la plaque dentaire.

Si on le souhaite, on peut compléter ces différentes recommandations par des bains de bouche et par un mélange dentifrice bicarbonate lors du brossage (deux fois par semaine maximum).

Lire l'article Ooreka

Notez toutefois que les bains de bouche classiques à la chlorhexidine éliminent indifféremment les bonnes et les mauvaises bactéries et qu'ils assèchent la muqueuse buccale (ce qui favorise les ulcères). Il est donc préférable de pratiquer l'oil pulling (un bain de bouche à l'huile de sésame ou à l'huile de coco) qui a une efficacité identique, mais qui préserve la flore buccale.