Sommaire

Une dent incluse est une dent qui n'a pas poussé, qui est restée dans l'os alors qu'elle aurait dû sortir sur l'arcade dentaire.

Définition d'une dent incluse

Une dent incluse est une dent qui n'a pas fait son éruption sur l'arcade dentaire. Elle est restée bloquée à l'intérieur de l'os de la mâchoire. Les dents incluses les plus fréquemment rencontrées sont les dents de sagesse et les canines du haut.

Causes d'une dent incluse

L'inclusion d'une dent peut être due à plusieurs causes :

  • un problème orthodontique (un manque de place sur l'arcade lié par exemple à une hérédité croisée de Pont, une malposition d'une dent voisine, etc.) ;
  • une hyperdontie : la présence de dents surnuméraires ou supplémentaires ;
  • une dent de lait qui n'est pas tombée et qui ne laisse pas d'espace à la dent pour sortir ;
  • une densité excessive de l'os de la mâchoire ;
  • un traumatisme sur une dent de lait, qui a touché le germe de la dent définitive située en dessous : ce choc peut changer la direction de l'éruption et la dent reste alors dans l'os de la mâchoire.

Quand consulter ?

Devant la persistance de dents de lait après l'âge de 12-13 ans (normalement un adolescent n'a plus de dents de lait), il est préférable de consulter votre dentiste ou votre orthodontiste. Consultez dès que vous vous rendez compte que la dent permanente de votre ado n'a pas poussé, alors qu'elle aurait dû être sur l'arcade. Une dent qui n'a pas l'espace nécessaire pour pousser risque de poser des problèmes.

Le cas de la dent de sagesse est particulier car elle pousse normalement vers l'âge de 18 ans. Il vaut mieux consulter votre dentiste avant pour savoir si vous risquez d'avoir une dent de sagesse incluse.

Diagnostic d'une dent incluse

La radiographie panoramique est un bon outil pour diagnostiquer une dent incluse. Généralement, après l'âge de 6 ans, les premières dents définitives commencent à pousser. À l'adolescence, quand elles ne sont pas apparues sur l'arcade, la « panoramique » permet au dentiste de détecter des directions d'éruption anormales de dents. Elle permet de visualiser la situation de la dent incluse dans l'os. La radiographie aide à faire le diagnostic, à prendre une décision et à établir le plan de traitement.

Traitement et prise en charge en cas de dent incluse

Une dent incluse, s'il y a risque d'infection, peut nécessiter une extraction par votre stomatologue. C'est souvent le traitement des dents de sagesse incluses et il est préférable qu'on vous enlève les dents des 2 côtés pour respecter la symétrie.

Avant toute décision votre praticien regarde d'abord sur la « panoramique » où est située votre dent incluse (côté joue ou côté palais, langue). Puis, il observe cliniquement si la dent de lait est persistante, si la place existe pour tenter une mise en place orthodontique (par traction) sur l'arcade après une chirurgie.

Le traitement peut aussi consister simplement en une surveillance de la dent, en particulier dans le cas d'une canine incluse en position très haute ou couchée sur les sinus (visible à la radiographie panoramique). Avant l'âge de 16 ans, le traitement orthodontique est pris en charge par la Sécurité sociale (sous réserve d'accord préalable de votre caisse d'assurance maladie). Les extractions de dents incluses, comme toute extraction dentaire, sont aussi remboursées par la Sécurité sociale.

Lire l'article Ooreka