Sommaire

Le granulome dentaire, appelé également granulome apical est une petite tumeur bénigne d'origine infectieuse. C'est une forme de kyste de petite taille qui se développe au niveau du bout de la racine de la dent (l'apex).

Granulome dentaire :  de quoi s'agit-il ? 

Le granulome dentaire est une petite cavité kystique, due à une infection de la pulpe dentaire. Le granulome apical est une lésion tumorale circonscrite, fréquente à la suite de l'apparition de bactéries dans l'espace apical. Le granulome dentaire se développe au niveau de l'apex, le bout de la racine de la dent. Le nom de granulome vient du fait qu'il est composé de tissu de "granulation" : tissu composé des cellules inflammatoires et de fibres de collagène.  Les bactéries, quand elles entrent dans le canal dentaire, détruisent le nerf et les vaisseaux qui s'y trouvent. Leurs déchets forment le granulome qui fait suite à une nécrose (mortification) de la pulpe dentaire. Si la dent n'est pas traitée, l'infection peut s'étendre à l'os autour ; le granulome va évoluer vers un abcès.

Causes du granulome dentaire

Les granulomes sont provoqués par :

  • des caries qui n’ont pas été soignées : les bactéries attaquent alors la pulpe dentaire. Au départ c'est une pulpite, une inflammation de la pulpe. Ensuite, la pulpe se mortifie ; c'est la nécrose pulpaire. L'infection s'étend à l'apex, l'extrémité pointue de la racine ;
  • un traumatisme ou un choc sur la dent qui se répercute au bout de la racine ;
  • une parodontite ;
  •  une réaction infectieuse au traitement canalaire, à l'apex d’une dent qui a été dévitalisée.

Symptômes du granulome

La dent ayant un granulome ne répond plus aux tests de vitalité pulpaire (tests au chaud et au froid). La pulpe étant mortifiée, votre dent a perdu sa vitalité. Si elle devient plus foncée, si elle prend une couleur grise, vous pouvez soupçonner la présence d'un granulome apical. À la radiographie, on découvre une image sombre et de forme arrondie, au bout de la racine.

Même si, souvent, le granulome apical provoque peu de symptômes, vous pouvez ressentir des douleurs dentaires à la pression en raison des bactéries qui ont infecté votre dent. Dans certains cas le granulome apical peut vous provoquer de la fièvre, comme toute autre infection. Si les symptômes cliniques ne sont pas toujours évidents, le granulome est révélé clairement par la radiographie.

Que faire ?

Le traitement est le plus souvent un traitement endodontique, qui permet de conserver votre dent. Il comprend le nettoyage et la désinfection du canal dentaire : le dentiste ou l'endodontiste ôte la pulpe nécrosée, désinfecte et obture le canal. Cela permet d'éliminer complètement les bactéries et de stopper l'infection à l'intérieur de la dent. Si le granulome est à l'apex d'une dent déjà dévitalisée, votre praticien va reprendre le traitement canalaire et réobturer. Parfois, il effectue aussi un curetage apical ; une apectomie (section de l'apex) peut être rarement nécessaire. Non traité, le granulome apical peut évoluer vers un kyste apical, puis vers un abcès. Dans ces cas, la solution est l'extraction dentaire.

Prévention du granulome dentaire

Le granulome étant le plus souvent indolore et découvert par une radiographie, la meilleure prévention est de consulter régulièrement votre dentiste. Un contrôle annuel permet de prévenir et de soigner éventuellement une dent infectée. Il vous est conseillé aussi de vous brosser les dents 3 fois par jour pendant 3 minutes. Une bonne hygiène bucco-dentaire permet de prévenir les attaques carieuses. Portez un protège-dents si vous pratiquez un sport violent pour éviter les chocs pouvant entraîner une nécrose pulpaire.

Consulter la fiche pratique Ooreka