Salive : propriétés et rôle dans l'hygiène dentaire

Sommaire

La salive est un liquide buccal visqueux issu des glandes salivaires. Elle a des propriétés de nettoyage et de protection de la cavité bucco-dentaire. Grâce aux protéines qui la constituent, elle a aussi des propriétés antibactériennes, digestives et cicatrisantes.

Salive : introduction

D'où provient la salive ?

La salive, liquide aqueux et visqueux de la cavité buccale, est sécrétée par les glandes salivaires principales et accessoires qui déversent en moyenne 1,2 ml de salive par minute. La sécrétion salivaire la plus importante est issue des glandes sous-maxillaires, qui font partie des glandes salivaires principales avec les glandes sublinguales et parotides. Les glandes salivaires accessoires sont situées à l'intérieur de la joue (jugales), des lèvres (labiales), du palais (palatines) et de la langue (linguales).

Lire l'article Ooreka

Quand vous dormez, la salivation diminue, car seules les glandes salivaires accessoires sont actives pendant le sommeil : le débit de salive descend alors à 0,05 ml/min. La sécrétion de salive diminue si vous fumez, elle augmente quand vous avez faim et quand vous parlez. On dit d'ailleurs dans le langage courant qu'on « use sa salive » quand on parle trop. 

De quoi la salive est-elle constituée ?

La salive est composée principalement :

  • d'eau à 99,5 % ;
  • de composés organiques, essentiellement des protéines (mais aussi des lipides et des glucides) : les protéines salivaires sont des enzymes et des glycoprotéines ;
  • de composés inorganiques : du calcium, du fluor, des carbonates et des phosphates.

La salive pour la protection et l'équilibre de la cavité bucco-dentaire

La salive, présente en permanence dans votre cavité bucco-dentaire, est un écosystème en perpétuel remaniement face aux agressions. Sans la présence de la salive, en 24 heures, votre bouche serait pleine de bactéries. Elle a un rôle :

  • De défense contre les bactéries : la salive a un haut pouvoir tampon dû à ses carbonates et ses phosphates, et en diminuant l'acidité de votre cavité buccale, elle vous protège des caries, elle inhibe la formation du tartre.
  • D'auto-nettoyage grâce à sa viscosité et son débit.
  • De protection de vos muqueuses et des tissus durs de votre cavité bucco-dentaire (en particulier de l'émail). La pénétration des composés organiques (protéines de revêtement surtout) de la salive dans l'émail déminéralisé permet sa reminéralisation.
  • De première étape de la digestion grâce à l'amylase, la principale enzyme digestive salivaire. De plus, la glycoprotéine appelée mucine (composant le mucus de la salive) rend la salive visqueuse, enrobe le bol alimentaire et facilite son passage vers l'estomac.

Stimuler la production salivaire

Pour stimuler la production salivaire, il faut mastiquer. Il est conseillé de mâcher un chewing-gum sans sucre après un repas si vous ne pouvez pas vous brosser les dents car la mastication stimule la sécrétion de salive par les glandes salivaires.

La salive voit également sa production augmenter quand vous sentez les effluves de mets appétissants (l'odeur d'un bon poulet rôti sortant du four, par exemple). Il existe un médicament correcteur de l'hyposialie, si vous souffrez d'insuffisance de sécrétion salivaire. Il agit sur les glandes salivaires en stimulant leur production et le débit de salive.

Les autres propriétés de la salive pour notre organisme

La salive a d'autres propriétés comme la protection immunologique. En effet, parmi les protéines qui la composent, on trouve des immunoglobulines. Ces précieuses protéines protègent l'organisme contre les infections. Elles interviennent dans la fabrication d'anticorps lors d'une agression. Comme précisé plus haut, la salive a aussi des propriétés digestives : certaines protéines qu'elle contient (en particulier les glycoprotéines) aident à la digestion des aliments. La salive possède aussi des propriétés antiseptiques et cicatrisantes.

Lire l'article Ooreka