Sommaire

Le sucre a des effets sur l'émail des dents car les bactéries naturellement présentes dans la bouche le transforment en acide qui provoque la carie. Vous pouvez cependant limiter les impacts en adoptant quelques bonnes pratiques.  

Sucre et bactéries : quel lien ?

Quel est le lien entre le sucre et les bactéries ? Assurément, c'est la carie ! Petite explication : les bactéries, naturellement présentes dans notre bouche, transforment le sucre de vos aliments en acide qui attaque l'émail de vos dents. En fait, il existe plusieurs types de sucre dans les aliments et plusieurs types de bactéries.

Le sucre apporté par l'alimentation

Diverses sortes de sucre se trouvent dans votre alimentation :

  • le glucose, le plus courant : par exemple, le morceau de sucre que vous prenez dans votre café ou votre thé ;
  • le fructose est le sucre présent dans les fruits ;
  • le lactose, sucre du lait et des produits laitiers ;
  • l'amidon des féculents (le pain, les pâtes, le riz, etc.), auquel on pense moins est pourtant, lui aussi, du sucre présent dans votre alimentation ;
  • la cellulose est le glucide spécifique aux végétaux.

Bactéries présentes dans la bouche

Les bactéries appelées lactobacilles, présentes naturellement dans votre bouche sont les principales responsables de la transformation de sucre alimentaire en acide lactique. Ce sont des bactéries dites « saprophytes », ce qui signifie qu'elles profitent du sucre pour se développer. Elles s'en nourrissent et le dénaturent en acide qui va s'attaquer à l'émail.

Les attaques acides déminéralisent celui-ci et creusent peu à peu un trou dans la dent. Par voie de fait, les effets de la rencontre entre le sucre et les bactéries de la bouche, ce sont les caries. D'autres bactéries, comme le streptococcus mutans, dégradent également le sucre en acide.

Les impacts possibles du sucre : plaque dentaire et carie

La plaque dentaire est une fine pellicule collante de bactéries qui adhère à l'émail de la dent. Elle est de couleur blanchâtre et peut se calcifier, se transformer en tartre si on ne la retire pas. Le sucre a un impact sur son développement car il favorise la prolifération de ce dépôt situé plus particulièrement au collet de la dent, près de la gencive. 

Les bonnes pratiques pour limiter les risques

Voici quelques conseils pour limiter les risques :

  • Apprenez aux enfants dès le plus jeune âge à avoir une bonne hygiène bucco-dentaire et à éviter de manger trop d'aliments sucrés en particulier avant de se coucher.
  • Brossez-vous les dents au moins 2 fois par jour pendant au minimum 2 minutes et complétez le brossage par le passage du fil dentaire et/ou des brossettes et bâtonnets dentaires.
  • Utilisez un dentifrice fluoré qui a une action préventive contre la carie et protège l'émail des attaques acides.
  • Rincez-vous la bouche à l'eau après avoir mangé sucré, pour diluer le sucre et diminuer ses effets sur vos dents.
  • À la fin d'un repas, si vous n'avez pas de brosse à dents sous la main, mâchez un chewing-gum sans sucre qui nettoiera la bouche par son action mécanique ; de plus la mastication stimule la production de salive qui a aussi un rôle de nettoyage et de réduction du risque de caries.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Dentifrice

Article

Lire l'article Ooreka