Sommaire

Une péricoronarite est une inflammation qui survient particulièrement lors du développement des dents de sagesse. Cette inflammation affecte les tissus qui recouvrent la dent partiellement sortie. Une prise en charge est nécessaire pour limiter le développement de cette inflammation. Faisons le point pour mieux comprendre les causes, les symptômes et les traitements d'une péricoronarite.

Définition d’une péricoronarite

Qu’est-ce qu’une péricoronarite ?

Une péricoronarite se caractérise par une inflammation des tissus entourant et recouvrant une dent qui n'est pas encore totalement sortie. Cette inflammation survient le plus souvent chez des personnes âgées de 15 à 25 ans, lors de la poussée des dents de sagesse.

Quelles sont les causes d'une péricoronarite ?

Une péricoronarite est le plus souvent due à une infection bactérienne. Ce développement bactérien est souvent lié à l'accumulation de nourriture ou de plaque dentaire à proximité des dents en croissance. Ces conditions sont favorables à la croissance bactérienne et peuvent conduire à une infection. Bien que celle-ci ait tendance à rester localisée, cette infection peut parfois s'étendre et affecter la gencive et la joue ; c'est pourquoi il est recommandé de traiter rapidement une péricoronarite.

Quels sont les symptômes d'une péricoronarite ?

Les symptômes d'une péricoronarite sont variables. Ils dépendent de l'étendue et de la gravité de l'inflammation. Celle-ci peut notamment se manifester par :

  • Des douleurs au niveau de la dent touchée, qui peuvent s’étendre sur le reste de la mâchoire.
  • Une gencive enflée et rougie.
  • Des difficultés pour ouvrir la bouche ou pour parler.
  • Des difficultés à mâcher et à avaler.
  • Une sensation de mauvais goût ou de mauvaise haleine dans la bouche.
  • Un gonflement des ganglions lymphatiques.

Prise en charge de la péricoronarite

Comment est-elle diagnostiquée ?

La péricoronarite est généralement diagnostiquée par analyse visuelle lors d'une consultation chez un dentiste. Celui-ci étudie les symptômes ressentis par le patient et examine les dents. Dans certains cas, le dentiste peut avoir recours à une radiographie pour approfondir ou confirmer son diagnostic. 

Lire l'article Ooreka

Quels sont les traitements possibles ?

Pour traiter une péricoronarite, le dentiste pratique généralement un nettoyage et un drainage des parties infectées. Cela permet d'éliminer les résidus accumulés et de réduire le développement bactérien.

En fonction de l’étendue de l’inflammation et de l’état de la dent, le dentiste peut décider de retirer la dent infectée. Cela est notamment le cas lors du développement des dents de sagesse. Pour cela, des rendez-vous complémentaires sont nécessaires.

Lors d'une péricoronarite, le dentiste peut également prescrire certains types de médicaments comme :

Pour lutter contre une péricoronarite, il est également important d'avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Pour cela, il est notamment conseillé d'adopter un brossage doux et minutieux des dents, et de réaliser régulièrement des bains de bouche. Dans ce domaine, il est recommandé de privilégier les bains de bouche naturels tels que ceux à base d'huile de sésame ou à l'huile de coco (oil pulling). Ils peuvent être réalisés quotidiennement sans risque de dégrader la flore buccale et ont une efficacité équivalente aux bains de bouche antiseptiques classiques.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider