Sommaire

La mylolyse correspond à une lésion dentaire située près de la gencive. Elle est aussi nommée « lésion cervicale d'usure » car celle-ci est provoquée par usure de la dent. Faisons le point pour mieux comprendre ce phénomène dont les causes sont nombreuses.

Qu’est-ce que la mylolyse ?

La mylolyse est caractérisée par une perte de matière au niveau du collet de la dent. Zone située entre la racine de la dent et la couronne, le collet marque la limite entre la partie visible de la dent et la partie invisible. Le collet est considéré comme une partie fragile de la dent, pouvant être affectée par de nombreuses affections dont la mylolyse. En se développant, cette dernière prend un aspect dur et brillant. Elle peut parfois avoir une légère coloration brune.

En l'absence de traitement adéquat, la mylolyse peut conduire à l’apparition d’une cavité dans la dent près de la gencive. La mylolyse a la particularité de toucher à la fois :

  • L'émail, qui constitue l'enveloppe protégeant la couronne (partie visible de la dent).
  • Le cément, qui constitue l'enveloppe interne protégeant la racine (partie invisible de la dent).

Quelles sont les causes de la mylolyse ?

Contrairement à certaines idées reçues, la mylolyse n'est pas liée au développement d'une carie bactérienne. En effet, la mylolyse n'est pas due à une déminéralisation de la dent mais à une usure progressive de la dent. Celle-ci peut avoir différentes origines comme le bruxisme, le brossage ou l'acidité.

Première cause : le bruxisme

Le bruxisme est l'une des causes les plus fréquentes de mylolyse. Ce phénomène correspond au grincement des dents, ou serrement non contrôlé des dents. Celui-ci se manifeste en dehors des moments de mastication ou de déglutition, aussi bien de jour que de nuit. À long terme, ce grincement peut avoir des effets néfastes pour les dents. Le bruxisme peut engendrer une abrasion dentaire avec la détérioration de l'émail et du cément, présents à la jonction entre la couronne et la racine. La mylolyse par bruxisme peut être amplifiée lorsque le parodonte (tissu de soutien de la dent) est rigide.

Parodontie

Article

Lire l'article Ooreka

Deuxième cause : le brossage

Bien que le brossage soit indispensable à la bonne santé des dents, un mauvais brossage peut être à l'origine d'une mylolyse. Cela est particulièrement le cas lors d'un brossage horizontal, vigoureux et utilisant une brosse à dents à poils trop durs.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Troisième cause : l’acidité

Dans des cas plus rares, la mylolyse peut être liée à une acidité trop importante au niveau de la bouche. Cette acidité est généralement provoquée par la consommation d'aliments trop acides ou par un problème de reflux gastrique.

Quelles sont les conséquences d’une mylolyse ?

Les conséquences d'une mylolyse sont variables. Cette lésion peut augmenter certaines sensibilités dont la sensibilité au chaud, au froid, aux produits sucrés et aux produits acides. Bien qu'elle ne présente aucun risque majeur pour la santé, la lésion peut évoluer en profondeur et entraîner une gêne esthétique. C'est pourquoi il est recommandé de traiter rapidement une mylolyse. En l'absence de traitement adéquat, la lésion peut fragiliser la dent et provoquer une fracture horizontale de la dent par cisaillement.

Quels sont les traitements possibles ?

Pour traiter une mylolyse, le dentiste cherche à identifier les causes de cette lésion. En limitant ces causes, l'évolution d'une mylolyse peut être stoppée ou limitée.

  • Lorsque la mylolyse est provoquée par un mauvais brossage des dents, le dentiste conseille le patient sur sa technique de brossage. Il est souvent conseillé d'adopter un brossage vertical, en douceur et utilisant des brosses à dents à poils souples.
  • Lorsqu'une acidité trop importante est identifiée, le dentiste oriente le patient vers une alimentation contenant moins d’aliments acides. Des médicaments peuvent être prescrits pour limiter les reflux gastriques.
  • Lorsque la lésion est due à un bruxisme, le traitement repose essentiellement sur la relaxation musculaire. Dans certains cas, le dentiste peut également recommander l'utilisation d’une orthèse occlusale, ou gouttière. Celle-ci est un morceau de plastique à placer la nuit pour protéger les dents contre les grincements et l’usure.
  • Il existe aussi de nombreuses solutions naturelles contre le bruxisme : l'homéopathie (notamment pour combattre le stress qui peut être à l'origine du bruxisme), l'ostéopathie, l'aromathérapie, l'acupuncture, etc.

Ces solutions spécifiques peuvent être associées à un traitement des lésions. Celles-ci peuvent être comblées à l'aide de composites, des matériaux à base de céramique et de résine teintés de la même coloration que la dent.

Ces pros peuvent vous aider