Sommaire

La dévitalisation d'une dent est l'acte de retirer le nerf de la dent. Elle est décidée et réalisée par le dentiste ou l'endodontiste. La dévitalisation permet de prévenir les risques de douleur ou d'infection d'une dent cariée.

Dévitalisation de dents : le principe

La dévitalisation a le plus souvent pour but d'éliminer les douleurs dentaires transmises par la pulpe. Ces douleurs sont provoquées par une agression carieuse qui a évolué sans être traitée. Une inflammation pulpaire se développe alors.

La dévitalisation peut être réalisée en cas de pulpite ou de nécrose (mortification) de la pulpe dentaire. Le praticien (le dentiste, l'endodontiste ou le stomatologue) prend la décision de dévitaliser après un examen clinique, des tests de sensibilité et une radiographie dentaire qui l'aident au diagnostic.

Lire l'article Ooreka

Causes justifiant la dévitalisation d'une dent

La dévitalisation est nécessaire quand vous souffrez d'une carie profonde. La douleur est alors importante, on parle de rage de dent. L’inflammation de la pulpe suite à une carie importante aboutit à ce que les dentistes appellent la pulpite irréversible.

À ce stade, le nerf est atteint par la carie, il ne peut plus être conservé : le dentiste est obligé de retirer le nerf et donc de dévitaliser votre dent. Face à une nécrose pulpaire, le nettoyage et la désinfection de vos canaux dentaires sont indispensables pour tenter de sauver votre dent. Si elle n'est pas dévitalisée à temps, un kyste peut apparaître au bout de votre racine ; il est possible qu'il évolue ensuite vers un abcès.

Caractéristiques d'une dévitalisation de dents

Déroulement d'une dévitalisation

La dévitalisation se pratique dans des conditions d'asepsie (sans microbes), sous un champ opératoire placé sur la dent. Elle se déroule en plusieurs étapes :

  • l'anesthésie locale ;
  • l'ouverture de la dent avec une fraise boule en carbure de tungstène ;
  • la recherche de l'entrée des canaux dentaires à l'aide de la sonde de Rhein ;
  • l'alésage à l'aide d'instruments spéciaux (des limes) pour retirer le nerf et nettoyer les canaux ;
  • l'irrigation et la désinfection avec de l'hypochlorite de soude (un produit dentaire désinfectant) ;
  • l'obturation des canaux à l’aide d’un matériau biocompatible appelé cône de gutta pour les étanchéifier.

La dévitalisation dure en général entre 30 minutes et 1 h 30 en fonction du nombre de racines de la dent et peut se faire en plusieurs séances.

Les éventuelles complications d'une dévitalisation

Si la dévitalisation n'est pas réalisée dans de bonnes conditions d'asepsie, il peut y avoir une infection à l'extrémité de la racine : un granulome (kyste) ou un abcès. Ces complications peuvent conduire à l'extraction de la dent.

Coût d'une dévitalisation dentaire

Les prix d'une dévitalisation sont fixés par l'Assurance maladie (tarif opposable) et remboursés à hauteur de 70 % du tarif conventionnel. Par exemple :

  • le prix d'une dévitalisation de molaire réalisée par un dentiste conventionné est 81,94 € (tarif depuis le 1er avril 2019)
  • Vous devrez payer 33,74 € pour une incisive ou une canine (c'est moins cher car elles n'ont qu'une racine) ;
  • et 48,20 € pour une prémolaire.

Les prix sont différents selon que vous consultiez votre dentiste ou un endodontiste (spécialiste en endodontie). Il peut pratiquer des dépassements d'honoraires.

Le tarif d'une dévitalisation pratiquée par un endodontiste varie en général entre 650 et 950 € pour une molaire (la plus fréquente), environ 600 € pour une prémolaire et autour de 300 € pour une incisive ou une canine (la dévitalisation de canine est plus rare) ; s'il s'agit d’une reprise d'un ancien traitement endodontique, c'est plus cher car il faut plus de temps pour tenter de sauver la dent.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider