Sommaire

La dentine est une substance minéralisée située sous l'émail de la dent et sous le cément (cartilage de la dent). Elle constitue la couche protectrice de la pulpe, au cœur de la dent, qui contient des nerfs et des vaisseaux. La pathologie la plus courante de la dentine est la carie qui détruit sa trame minérale et la ramollit. Faisons le point ensemble.

Dentine : qu'est-ce que c'est ?

La dentine est l'un des 3 tissus calcifiés de la dent (avec l'émail et le cément). Le principal sel minéral entrant dans sa composition est le calcium. Au niveau de la couronne, la dentine coronaire est située entre l'émail et la pulpe de la dent, dont elle épouse la forme ; au niveau de la racine, la dentine radiculaire est située sous le cément, elle entoure le canal pulpaire, canal contenant des nerfs et des vaisseaux.

C'est une substance minéralisée moins dure que l'émail et plus dure que le cément, elle a une structure poreuse et est traversée de part en part par des tubulis dentinaires (petits tubules) qui communiquent avec la pulpe.

Rôle de la dentine

Le rôle de la dentine est la protection de la pulpe dentaire, tissu conjonctif (contenant des nerfs et des vaisseaux) qui assure la vitalité de la dent. La dentine, contrairement à l'émail, est sécrétée, par la pulpe, tout au long de la vie.

Différents types de dentine

Il existe 3 sortes de dentine :

  • La dentine primaire qui a un rôle de structure car elle est élaborée lors de la formation de la dent.
  • La dentine secondaire qui est fabriquée après l'éruption de la dent, au fur et à mesure de l'âge.
  • La dentine tertiaire (appelée dentine réactionnelle ou cicatricielle) dont la fabrication est activée par la pulpe quand il y a une attaque de carie ou une attaque thermique (fraisage sans jet d'eau, par exemple). La pulpe se protège des agressions extérieures en s'éloignant grâce à l'apposition de dentine réactionnelle. Il y a alors diminution du volume pulpaire.

Dentine et tubulis dentinaires

La dentine possède au sein de sa structure minérale des petits tubules appelés tubulis. Plus on est proche de la pulpe, plus ils sont nombreux. À l'intérieur des tubulis dentinaires, il existe un fluide dentinaire qui joue un rôle dans la sensibilité dentinaire :

  • les tubulis communiquent avec la pulpe ;
  • quand le fluide dentinaire est dérangé par des variations thermiques ou physiques à la surface de la dentine, cela réveille des terminaisons nerveuses et provoque une douleur ;
  • avec l'âge, les tubulis se referment de façon naturelle, physiologique.

Dentine : pathologies courantes

Les pathologies courantes de la dentine sont :

  • La carie (la pathologie la plus courante) : la dentine étant une structure poreuse, les bactéries s'insèrent dans la trame minérale et la dissolvent, ce qui ramollit la dentine. L'invasion des tubulis dentinaires due à la carie provoquent une inflammation et une infection de la pulpe.
  • La maladie parodontale : le déchaussement de la dent, à la suite de l'attaque bactérienne de la gencive puis de l'os, expose la dentine radiculaire (sous le fin cément).
  • L'hypersensibilité dentinaire : c'est une affection due à la dentine mise à nue. Il y a alors surtout des douleurs à la mastication mais aussi une douleur aux variations thermiques (froid, chaud), au sucré et à l'acide.

Pathologies de la dentine : traitements

Les traitements des pathologies de la dentine commencent tous par une hygiène buccodentaire rigoureuse :

  • Traitement de la carie : le dentiste retire la dentine ramollie par la carie, nettoie la dent. Il rebouche la cavité avec une obturation définitive : un plombage (amalgame) ou une résine composite.
  • Traitement de la maladie parodontale : le dentiste ou le parodontiste (spécialiste en maladie parodontale) effectue un curetage pour nettoyer l'espace entre la gencive et la dent. La gencive ainsi assainie va se replacer et venir recouvrir la dentine radiculaire exposée.

Conseils en cas d'hypersensibilité dentinaire

Utilisez des dentifrices spécifiques pour l'hypersensibilité dentinaire, évitez les brossages trop violents et les brosses à dents trop dures, diminuez votre consommation en aliments ou boissons acides et pratiquez la relaxation si vous avez l'habitude de grincer des dents.

On peut aussi réaliser quotidiennement un bain de bouche à l'huile de sésame ou à l'huile de coco : l'oil pulling. Cette technique est intéressante, car elle permet de capter les bactéries liposolubles qui se cachent entre les dents et que les dentifrices ou bains de bouche traditionnels ne permettent pas d'éliminer. Dans les faits, l'efficacité de l'oil pulling est équivalente à la désinfection avec des bains de bouche à la Chlorhexidine et elle soulage de nombreuses inflammations mais sans altérer la flore buccale et sans le moindre risque de toxicité.

Ces pros peuvent vous aider